mercredi 27 juin 2012

Si on te vendait de la merde, l'achèterais-tu ?


Je me posais cette question alors que la sortie de The Amazing Spider-Man approche à grands pas.

Oui je me pose de drôles de questions. Mais c'est pas plus con que se demander si on peut s'autosucer ou si Michael Jackson est vraiment mort.


Mais qu'est ce que c'est The Amazing Spider-Man ?
C'est un reboot qui a été lancé genre moins de dix ans après la première vraie itération cinématographique par Sam Raimi qui, certes a fait des adaptations mignonnes, voire mortelles sur le plan de la réalisation et cie mais limite intenables sur le plan du cucul et tout le bordel. Qui n'a jamais eu envie de buter l'Oncle Ben lui-même dès sa première scène ou de foutre le feu à la vieille Tante May genre "canicule surprise, biotche" à chaque fois qu'elle se mettait à raconter ses conneries ? C'était pas des films parfaits ou quoi que ce soit, loin de là. Mais sérieusement, au niveau de la morale, faire un reboot moins de dix ans après d'une saga qui n'en avait clairement pas besoin et qui aurait pu continuer, nous montrer le personnage installé dans sa vie d'adulte ou autre chose, c'est quand même moche et c'est pour ça qu'il faudrait boycotter.
Après je sais que dans les comics, ils font tout le temps des reboots mais les bouquins et le ciné, c'est pas pareil. Entre un bouquin qui sort tous les mois et que tu lis aux chiottes en un quart d'heure et un film qui dure trois plombes et qui sort tous les trois ans, y a une différence. Surtout que ces fumiers vendent ça comme étant "THE UNTOLD STORY" qui commence. L'histoire pas racontée. Alors qu'on sait tous qu'au fond ça sera la même histoire mais avec la go blonde à la place de la go rousse, que le tonton va claquer et que l'autre va devenir un super-héros et se taper contre un méchant vert pour régler son complexe d'Electre ou Oedipe ou je sais pas qui et il va encore falloir deux heures pour nous raconter ça. En plus, il paraît que la scène post-générique, le truc sensé nous mettre l'eau à la bouche pour revenir la fois d'après est déjà dans la bande-annonce. La classe. Après comme ils ont sorti genre 50 bandes-annonces, bonne chance pour trouver dans laquelle c'est. Garde la pêche comme disent les fans de Booba aux contrôleurs à Chatelet.
Mais c'est comme ça que fonctionne ce qu'on appelle la " " " " " " " " culture " " " " " " " " " " geek, ce truc composé d'oeuvres tellement underground, inventives et visionnaires que, du moins au ciné, ce n'est que adaptations, suites, remakes et reboots. Donc niveau culture, on a vu mieux mais là n'est pas le débat même si ce serait marrant de reparler de Avengers pour arriver à "han mais ta gueule Avengers c'est le plus gros succès du cinéma ever, c'est que c'est bien", ce qui pourrait nous laisser à penser que McDonald's est le meilleur restaurant au monde si on suit cette logique et y aurait encore cinquante commentaires en dessous d'un article tellement mortel qu'il en a fait cauchemarder du monde.


The Amazing Spider-Man, c'est un film qui existe pour que Sony garde les droits du personnage car sinon ils arrivaient à une sorte de date de péremption car ils ont passé trop de temps sans faire de film avec le tisseur donc ils auraient été dans la merde et ils auraient pleuré et ils auraient été obligés de lâcher un Men In Black 4 ou un reboot de SWAT donc ça aurait été chaud. Autant pour nous que pour eux.
The Amazing Spider-Man, c'est aussi le film pour lequel le transsexuel Emma Stone a signé pensant jouer le rôle de Mary-Jane Watson et on lui a annoncé après qu'elle jouerait Gwen Stacy.
Mais c'est gratuit ça, car il est vrai que c'est normal de lancer un film sans avoir de scénar, c'est classique, ça arrive tous les jours et malgré la croyance populaire, oui, on sort même des films sans scénar genre Men In Black 3 récemment justement.
A part ça, on a remplacé un acteur avec un prénom de clébard, Tobey Maguire pour les distraits, par un acteur avec un nom de chat dont le seul bon rôle aura été dans Social Network où sa tronche de fils à papa baltringue était tellement parfaite qu'il avait presque rien à jouer. Après t'as ses autres prestations genre Boy-A ou Never Let Me Go et tu te marres moins, on dirait ces actrices bidons qui passent leur temps à pleurnicher sauf qu'elle serait dans un corps de mec. Imagine le merdier quand Uncle Ben's va crever cette fois.
Pour les scénaristes, je sais pas qui ils ont pris mais tant qu'ils embauchent pas les singes de Prison Break pour écrire ces films, on est pas prêts de se marrer. Je sais même pas pourquoi ils s'obstinent. Enfin, le réalisateur, c'est Marc Webb, ça tombe bien vu son nom, c'est le genre de gars qu'était voué à tisser les toiles qu'on irait se taper au ciné ensuite. Reste que son seul fait de gloire au ciné, c'est 500 Jours Ensemble et c'était sans doute plus le scénar que son illustration plan-plan, sortie de quelques scènes, qui rendait le truc sympathique mais t'auras bien compris avec Thor et Avengers que pour faire des films spectaculaires, il fallait avant ça faire des trucs anti-spectaculaires au possible histoire de rester raccord.
Ils doivent avoir un plan sur 30 ans chez Marvel et ils prévoient d'ici à ce qu'on soit à la retraite de faire un truc au moins à moitié aussi cool que Transformers 1. On dira ce qu'on veut de Sam Raimi et de ses Spider-Man mais ce gosse avait fait Darkman, un des meilleurs films de super-héros pas adapté d'un comics. Imagine le truc, une relecture super-héroïque du Fantôme de l'Opéra avec Liam Neeson dans le rôle du vengeur grand brûlé ! sisi la famille comme on dit.


Bon sinon, TMTC y a déjà eu un article mythique qui parlait de l'un des jouets débiles qu'ils vont sortir avec le méchant du film, qui ne l'est sans doute pas moins : Le Lézard qui est sur une moto Lézard avec des yeux de Lézard qui servent de phares et tout un tas de conneries mais vaut mieux revoir l'article en question. Ça fait jamais de mal de se replonger dans la lecture des grands auteurs.
Mais y a eu d'autres trucs débiles faits pour être sûr de pas te donner envie de voir le film associé à toutes les merdes qu'ils allaient tenter de vendre à côté.
Déjà y a eu ça :



Ne vous étonnez pas de trouver des gosses Noirs crevés au fond de vos piscines si vous jetez des jouets merdiques au fond de celles-ci. Et c'est pas moi qui ai photoshoppé les jouets sur un Latino qu'essaie de se noyer, c'est un truc officiel, c'est pas une connerie, j'ai pas de temps à perdre. Enfin si. Mais pas sur Photoshop, je suis pas graphiste wesh, tel Dyson, j'ai des aspirations dans la vie.
Regarde la gueule du méchant. On dirait les méchants du film de Super Mario.



On a aussi eu ces pubs pour un appareil photo Sony parce que ça tombe bien c'est un film Sony et pour te rappeller que c'est un film Sony et que c'est un appareil photo Sony ben y a un gars avec un t-shirt Sony au cas où. Faut vraiment être Japonais et avoir sniffé du jus de Fukushima pour en arriver là.



Qu'est ce qu'on apprend ici ? Que les voleurs sortent comme pour un braquage de fourgon pour voler les sacs de courses d'une vieille. Donc faites gaffe si vous achetez des bananes, un poivron et des croquettes pour chat : on pourrait vous les voler. Et derrière, t'as un con de chez Sony pour prendre une photo mais tellement caché qu'on sait pas s'ils veulent vendre leur appareil photo ou le film. Dans les deux cas, ça fait pitié. Imagine la gueule des gosses en écoles de pub qui se la racontent genre l'élite et tout le bordel et qui vont pondre des conneries pareilles ? Et encore, c'est rien comparé à cette pub là.



Là, c'est une autre dimension. Y a Spider-Man qui se fait prendre en photo par une go qui a le nouvel appareil photo Sony : un Nex. Elle a pas besoin de t-shirt Sony, comme elle est un peu bonne (et à deux doigts de se casser la gueule et s'éclater le cul sur les pavés), on sait qu'elle est là pour vendre l'appareil photo. Pendant ce temps, y a Spider-Man qui a été copié/collé de la photo précédente dans sa pose débile parce que bon quand t'as un truc de merde, autant l'exploiter trois ou quatre fois pour être sûr plutôt qu'essayer de le planquer. Mais comme si ça suffisait pas, y a un con à gauche avec un iPad qu'essaie de filmer ou prendre en photo Spider-Man ou alors de lui montrer une vidéo à la con ou un extrait de son film, je sais pas. On commence à comprendre que la pub veut nous montrer que l'appareil photo sert à prendre des trucs de ouf sur le vif mieux que le ferait un iPhone ou un Blackberry. Puis à droite, t'as un guitariste taré qu'a dû s'échapper de MySpace qui fait le zouave avec sa guitare branchée nulle part donc ça doit même pas faire de bruit et il tape une pose aussi débile que celle de Spider-Man mais lui, il a personne pour le prendre en photo. Ça fait donc pitié et ils auraient pu le couper parce que là, c'est seulement embarassant. Mais à la limite, c'est du marketing cross-produits en interne (ouais, j'ai jamais suivi de cours du genre donc j'invente des mots et on se comprend, bande de fumiers.)

Le drame, c'est que même sur les affiches, ils arrivent à faire de la merde.
Regarde-moi ça mon pote.



On a donc Spider-Man qui survole la ville. Enfin on devine que c'est Spider-Man vu que le mot d'ordre pour cette affiche avait l'air d'être de la cacher et on se retrouve genre avec une affiche en vue subjective. Spider-Man est tellement balèze qu'il survole New York et il est tellement balèze qu'il l'accroche où sa putain de toile ?
A un avion ?
Aux nuages ?
A la lune ?
Je vous laisse prendre les paris, j'ai même pas le coeur de le faire.

Comme tout ça ne leur suffisait pas, ils ont poussé le vice un peu plus loin.



Y a donc un joueur de base-ball qui a chié Spider-Man sur la télévision publique à une heure de grande écoute. Et Spider-Man est sorti de son cul, l'air de rien, comme quand il est en goguette entre deux bâtiments de New York, en plein milieu d'un boulevard et personne le remarque. Il était littéralement dans la merde. Dans la merde d'un mec. Dans la merde de ce mec.



Cet homme s'appelle C.C. Sabathia et il se marre comme un bossu au moment de faire la photo mais à l'instant T où le déclencher de l'appareil photo l'impressionne sur un fichier numérique, SiSi (La Famille ?) est loin de se douter qu'il va chier Spider-Man devant tout le monde. Sa mère, qui regarde tous les matches de son fils, regardait ça tranquillement et qu'est ce qu'elle voit alors que sa progéniture s'apprête à lancer la balle ? Elle voit Spider-Man sortir du cul de son fils. S'il en sort, c'est qu'il y est entré. Elle savait pas que son fils était pédé, avec Spider-Man en plus, et voilà comment elle l'apprend. Y a vraiment de meilleures façons de faire.

Bon tout ça, c'est de la gaminerie, c'est à peine de la vraie promo du film.
C'est mesquin ce que je fais là. Mais fallait le faire. Et je vais être honnête, je suis pas un rageux, j'ai quand même vu un truc mortel dans la promo. C'était ça.



Elle, comme par hasard, y a pas la marque, je sais pas où on peut l'acheter, si c'est chez Toys'R'Us ou quoi, mais ça, j'achète. Je veux bien aller voir le film si on peut en ramener une comme ça à la maison après. Pas de problème. Je veux bien payer ma place, payer le supplément 3D, tout ça avec du vrai argent et sans utiliser ma carte illimitée. Voilà à quel prix j'irai voir L'Amazing Spider-Man.


Sinon y a un gars qui galérait encore plus que moi et qui s'est amusé à mettre bout à bout tous les extraits déjà montrés. Y a quand même 25 minutes du film qui se promènent sur le Net. Ils savent tellement pas comment vendre leur truc, "grosse comédie ?" "merde à la Twilight ?" "on leur dit ou pas que ça sera comme celui de Raimi et sans doute en moins bien ?", qu'ils pêchent à la ligne et balancent des extraits divers et variés en espérant que ça finisse par faire illusion.
Le pire, c'est qu'ils se font chier pour rien vu que les gens iront de toute façon le voir. Quand tu vois que le gros succès de l'année hors dessin animé ça se tape entre Avengers et La Vérité Si Je Mens 3. Quand tu sais que ce même public est composé de ceux qui se saignent à Koh Lanta, Secret Story et Les Anges de la Téléréalité. A quoi bon essayer de leur vendre de la merde ? Ils y ont pris goût, ils en ont besoin, ils y sont accrocs. Ça sert à rien de se faire chier. Ça passera tout seul. Même votre Spider-Man décongelé, mal réchauffé, plein de salmonelle, d'herpès et de morpions, il va se vendre tout seul mais regardons quand même quelques extraits tous ensemble.



Bon là, l'émission US classique où ça se suce encore plus la bite qu'ici tout en réussissant à être moins drôle et avec en prime un public hystérique mais que les français ont l'air de préférer, sans doute parce que c'est en VO et que tout le monde sait que dès que ça parle anglais, c'est mieux.
Bref, tout ça pour nous montrer un extrait qui a l'air tout droit sorti de Twilight quand Kristen Stewart était assise à côté de l'autre taré en cours et qu'elle avait l'air de puer du cul vu la gueule qu'il faisait. Et là, on a donc Andrew Garfield, 30 ans, crédible lycéen sensé se faire victimer de tous les côtés qui est sans doute le plus beau gosse de sa classe de lycéens (sans doute attardés vu son âge) mais aucune meuf veut de lui. Comme ils se rendent tous compte que c'est pas crédible, même pour un film de super-héros juste fait pour que la boîte qui sort le film puisse garder les droits, ils se sont dits qu'ils allaient faire du perso un cassos et voilà le résultat : on dirait un autiste qui parle à une meuf pour la première fois. Il a l'air de sortir d'un C'Est Mon Choix sur les mecs affligés de TOC qui en prime seraient puceaux. Tu vois une scène de trente secondes et t'en as déjà marre.
C'est jamais bon signe ça.
On voit au passage que le perso est une espèce de rebelle de la société qui se met au fond de la classe pour griffonner comme les ados à problème qui dealaient des bonbons dans 21 Jump Street la série dans le temps. On a aussi vu entre temps que le perso était une sorte de hipster à lunettes doublé d'un de ces ados qui s'approprie la culture de ses parents genre "mon époque me comprend pas" à faire du skate alors que plus personne n'en fait et à traîner avec un t-shirt des Ramones. Une sorte de hipster. Qui dit hipster dit Instagram et voilà le résultat :



Ça se passe de commentaires ou de vannes. Elles ont déjà toutes dû être faites.



Puis t'as ça. Un bel extrait. Assez long. Quand je disais que l'acteur avait une tête de trou du cul, là on voit que même son perso a droit à ce traitement et il a l'air bien parti pour être le super-héros qui va laisser pleeeeeein d'indices à tout le monde pour qu'on découvre son identité secrète. Peter Parker, c'est une teen qui montre ses seins en twitcam. Peter Parker a deux buts dans la vie : avoir son bac et faire le buzz. En gros, le perso a l'air d'être un petit con.
Tu vois cette photo...



... et tu te dis que le gars sur la photo joue Flash Thompson ou un mec comme ça. Le perso pas cool qui conduit la grosse bagnole payée par papa et qui se la raconte pour rien donc. Il a trop l'air de se la raconter pour être honnête.
C'est quoi cette histoire ? C'est quoi ce bordel ? C'est rien, c'est qu'un extrait de Amazing Spider-Man. Un extrait de Amazing Spider-Man qui fait penser à ça.



Mais ne remuons pas le couteau dans la plaie, c'est pas charitable. C'est mieux de pisser et chier dans la plaie et faire le croche-pattes à une mémé aveugle qu'on pousse dans les orties avant de tirer au bazooka sur l'ambulance qui vient l'aider comme si c'était GTA donc n'oublie pas de faucher la thune de cette vieille pute qui vient de te sucer avant de partir.



Ah de l'action !! Bon, au passage, on voit que c'est le film générique qu'on a déjà vu 40.000 fois mais bon pourquoi pas une 40.001ème ? La go qui n'écoute pas ce qu'on lui dit et fait l'inverse de ce qu'elle devrait. Les figurants pas si effrayés que ça. Mais le point d'orgue, le moment en or, Spider-Man qui au lieu d'aller sauver sa meuf sort son iPhone et lui téléphone. Les scènes d'action 2.0. Sinistre.



T'as ce passage qui nous rappelle les plus beaux moments du mythique X-Men : Les Origines de Wolverine. C'était bien ça. Marvel triomphant. On se souvient de Wolverine dans une salle de bain avec ses griffes en 3D mal foutue qui cassait la salle de bain des vieux chez qui il se cachait. Et là, ben voilà, on refait la même chose, avec un subtil jet de dentifrice genre érection matinale puis après il casse un truc et un autre et il casse toute la baraque, histoire qu'on comprenne la blague. Et on a qu'un bout de la scène, on a pas tout, ils nous ont un peu épargnés là.



Après t'as ce passage qui fait pitié mais qui, sorti de son contexte en prime, touche presque au sublime et à l'abstrait. On sait pas ce que les mecs comptent vendre en montrant dix secondes comme ça mais ils tentent le coup. C'est bien.

On dit que les bandes-annonces et cie sont supposées montrer ce qu'il y a de mieux du film et que quand tu vas au ciné, tu paies pour le pire. Imagine la gueule du truc que tu vas aller voir quand le reste des 2h17 de film est bien parti pour être encore plus naze que tout ça. Laisse tomber. Va voir Safe, va voir Les Kaïras, paie-toi des vacances, résilie ta carte de ciné, fais quelque chose.

Il y a encore des gens payés pour dire que c'est bien comme avec Avengers mais moins que la dernière fois.
Il y a quand même quelques drôles de critiques comme celle où le mec dit que ce nouveau Spider-Man n'est pas aussi spectaculaire mais surtout qu'il n'a pas autant d'action non-stop que Avengers. Après avoir lu ça, j'ai passé la nuit au poste pour tapage nocturne tellement j'ai rigolé fort. Dans la taule, le mec qui venait de défoncer la gueule d'une pute qui s'était révélée être un mec m'a demandé pourquoi j'étais là, je lui ai dit que j'avais ri trop fort et que ça faisait chier les voisins, il m'a demandé si moi aussi j'avais trop rigolé devant le dernier bref, je lui ai dit que c'était de la merde et que nan, j'avais trop rigolé parce que je pense que les critiques ciné ne voient pas vraiment les films dont ils parlent et il m'a dit que le cinéma, c'était de la merde, sauf le film de cul de Canal + et même si j'aime pas le "cinéma" (ajoute plein de guillemets pour moi, j'ai pas le temps là) porno, j'ai failli tomber d'accord avec lui.

Tout ça pour quoi ? Pour un truc auquel personne ne croit, pas même ses initiateurs, qui ont déjà embauché d'autres gens pour la suite des événements. Ça fait même marrer Michael Bay qui s'est empressé de dire que son futur Transformers 4, même s'il s'affranchirait des trois précédents, ne serait pas un reboot "comme Spider-Man". En attendant, Sony veut bien discuter et laisser Spider-Man apparaître dans Avengers 2. C'est vrai quoi, un perso de plus dont l'arme fatale est la vanne de cour de récré quand t'as déjà cinq autres personnages dont c'est la fonction principale, c'est pas de trop. Mais pour ça, je risque de vous laisser rigoler tout seuls car pour ma part, Marvel au ciné : j'arrête les frais.

P.S. : pour le plaisir :

0 commentaires on "Si on te vendait de la merde, l'achèterais-tu ?"

Enregistrer un commentaire

Followers

 

J'<3 pas tout (sauf les teen-shows et Michael Bay) Copyright 2008 Shoppaholic Designed by Ipiet Templates Image by Tadpole's Notez