lundi 21 juin 2010

Difficile à croire mais j'écris trop.


J'ai 20 épisodes de 90210 à critiquer. Une dizaine de clips en projet à critiquer. Envie de reprendre les critiques de films que je vois au ciné. Mais je le fais pas parce que j'écris trop. C'est pas sur ce blog que ça se voit heh...

Plus petit, à cause d'Urgences, je voulais faire chirurgien/docteur/George Clooney. Puis je me suis rendu compte que les sciences, c'était pas pour moi. Mais c'est resté et quand j'étais en terminale et que Nip/Tuck a commencé sur Paris Première, je savais ce que je dirais quand on me demanderait "si c'était à refaire, tu ferais quoi ?" : je ferais chirurgien plastique.
Entre temps, au collège, cours de français et la fameuse expression écrite. En 5ème, les vendredis, on avait deux heures de français le matin puis encore une heure l'après-midi avant une heure de musique avec la même prof trop cool qui faisait les deux matières. Bref, le vendredi, c'était l'expression écrite, c'était le cours le plus cool de la semaine en plus de tous les autres trucs cols du collège. C'est avec ce cours que je me suis rendu compte que non, je voulais pas faire "ingénieur en effets spéciaux" comme j'écrivais sur toutes les fiches de renseignements à la rentrée mais je voulais raconter des histoires.
Ecrire des livres ? Fuck that shit, déjà que j'aime pas lire les descriptions dans les bouquins et que je les saute souvent, même maintenant, j'allais écrire pour le ciné parce que ouais, ce que j'aime depuis toujours c'est les films et les séries télé en fait. C'est ce que je veux faire. Depuis dix ans maintenant.
J'ai écrit mes premiers scénars. De la merde. Des trucs d'action pourris sur des keufs fous qui faisaient la guerre à des truands, tueurs en séries, terroristes encore plus fous. Y avait quinze morts par page, des insultes dans tous les dialogues, j'avais pas froid aux yeux. Bon à la relecture, c'est pas moins débile que certains gros films qu'on peut voir maintenant. Je soupçonne les exécutifs de faire écrire leurs films de l'été à leurs gosses. Les noms de scénaristes genre Akiva Goldsman et tout sont juste des prête-noms histoire de garder la face. J'ai aussi commencé un nombre improbable de scénars jamais finis, j'avais parfois 40 pages voire 100 et quelques pour le projet nommé "VALENTINE". Une comédie romantique que j'ai commencé à écrire quand j'étais en terminale justement puis j'ai lâché l'affaire.
Parce que c'est ça mon truc, je me lance vite dans les projets puis ça me lasse dès que j'ai une nouvelle idée et je lâche l'affaire.

Avant ça, en deux semaines un été, j'avais écrit "PERMISSION". Alors ça, c'était mauvais. Ultra-violent, on comptait plus les démembrements à coups de fusil à pompe et autres horreurs que je garde en mémoire parce que bien utilisées, ça pourrait être cool. Mais sinon dialogues de merde, construction plan-plan du point A qui mène au B puis au C etc… et pire que tout, une voix-off qui se croyait maligne parce que je me croyais malin avec mon histoire. Mais à part le concept de base, c'était pas bien. C'était en 2004 ça.
Vacances d'été 2007. J'ai repris cette histoire de zéro et je l'ai réecrite de A à Z. Sans la voix off, mieux foutu, bon un peu provoc pour pas grand chose, toujours aussi violent mais une histoire de vengeance ça se règle pas avec des chatouilles et au final, c'était pas mal, vraiment pas mal, genre série B rageuse comme on aime voir le samedi aprèm dans un multiplexe de banlieue. Et en VF putain de merde.
Là, été 2010, j'ai envie de réecrire ça encore une fois mais une version "française" du truc parce que oui, c'est aussi mon grand problème, j'écris en français pour des trucs anglo-saxons… Pas ce qu'il y a de mieux. Mon histoire serait en plus largement adaptable à la France, ça pourrait être encore plus cool même mais alors si je l'adapte à la française, y a qu'EuropaCorp pour en tirer un film. Vous voyez Un Prophète ? Imaginez Un Prophète à la sauce Michael Bay et sans les trucs gays genre le gibier qui se ballade devant les phares. Et 1h40 maximum sinon on se fait chier, n'est pas Michel Baie qui veut.
Sinon ben j'écris un scénar par an environ. Un en 2008. Un en 2009. Après, je sais pas trop quoi en faire : je pense que mes scénars pourraient trouver leur place dans le paysage cinématographique français. Le scénar 2008 a été labellisé "très moderne" et drôle, le seul truc c'est que l'histoire est un peu ténue et je sais où est ce qu'il y a moyen de le retoucher. Le scénar 2009 par contre est aimé de tous. Une quinzaine de personnes l'ont lu, des personnes très différentes et personne ne trouve rien à y redire. Même de vrais haters professionnels sont restés sans voix. Si t'es producteur, tu sais que t'es à un mail de te faire du fric normalement.

J'ai x projets commencés mais jamais terminés. Là, j'ai 3 trucs plus ou moins en cours. De l'action pure rageuse qui se passe en France et pourrait faire une trilogie épique mais je me contente d'écrire le premier parce que chacun sait que dans le premier film, on se contente de détruire l'Etoile Noire et on a pas à niquer l'Empire dès le début. Ça pourrait même en revoyant les ambitions à la baisse être une série TV cool. J'ai aussi cette comédie avec d'ex-meurtriers, pédophiles, escrocs et tout le bordel. De la comédie romantique d'aventure dans les pays de l'Est. De quoi faire donc.
J'ai des trucs que j'ai plus ou moins abandonnés aussi. En 2006, j'avais commencé à écrire un truc de zombies qui s'appelait "LA CITE DES MORTS". Puis j'ai vu l'annonce de La Horde et j'ai tout arrêté genre "pfff, c'est mort". Par contre, j'ai vu La Horde, c'était faible en fait et ça m'a donné envie de m'y remettre. J'ai aussi les projets abandonnés car le fichier est dans un ordi portable dans le coma. J'avais commencé ce truc d'horreur qui était à mi chemin de Candyman et Menace sur la Planète Rap, j'avais écrit une intro de 17 pages, c'était de la folie, l'histoire qui se mettait en place ensuite puis le PC est mort. Alors j'ai pris un MacBookPro parce que je voulais me la raconter.
Et j'ai aussi les projets qui se reposent parce que j'ai les yeux plus gros que le ventre. Genre Prince CaCa que j'ai tenté de "vendre" à la Nouvelle Trilogie de Canal + mais ils n'ont pas kiffé apparemment alors j'ai décidé d'en tirer un scénar de long-métrage complètement fou aussi bien structurellement que dans ce qu'il raconte mais si c'est facile à première vue, en pratique, c'est plus chaud que ça en a l'air. Mais j'y arriverai, obligé.

Après, y a quand même les trucs qui avancent. Mon meilleur pote du lycée à réalisé un court métrage récemment et j'ai co-écrit une première version long métrage avec lui. Si le court marche, on pense qu'on va pouvoir relancer le boulot sur la version long métrage. J'avais écrit quarante pages tarées. Ce serait cool à voir en film.
La fameuse websérie en projet depuis janvier 2009 a vu son premier épisode être bouclé, du moins niveau tournage, hier après-midi. Ça c'est le projet de choc avec des gens cools qui sont dessus gratuitement et tout. Juste parce que c'est cool. On espère que ça vous plaira. Y a intérêt sinon on vous parle plus.
Sinon ben tous les ans j'ai quelque chose qui se présente comme un super plan mais qui ne se concrétise pas et ça, y en a marre, alors si vous connaissez des boîtes qui font de la série TV et qui chercheraient un baby writer comme on dit aux USA, dites leur que je suis là. Okay j'ai x projets pas finis mais une chose est sûre, des idées, j'ai que ça et doit y en avoir des bonnes et des très bonnes dans le lot. Si j'étais vous j'en profiterais. A saisir.

Sinon ben à bientôt, je risque d'écrire un film sur la fille de la ligne 1 si ça continue :[]

0 commentaires on "Difficile à croire mais j'écris trop."

Enregistrer un commentaire

Followers

 

J'<3 pas tout (sauf les teen-shows et Michael Bay) Copyright 2008 Shoppaholic Designed by Ipiet Templates Image by Tadpole's Notez