vendredi 3 avril 2009

Angles de cassage





Je suis venu voir ce film parce que la bande-annonce faisait envie dans le genre 24 remixé avec Boomtown et y'a un paquet d'acteurs connus. Ca parle apparemment du Président des Etats Unis d'Amérique qui se fait tirer dessus et on va voir les points de vue de plein de mecs autour de l'évènement pour comprendre les tenants et les aboutissants de tout le truc. Ça va être trop bien. La salle est assez grande. Je vais m'asseoir là bas, tout devant. Histoire de m'en prendre plein la gueule quand ça va péter. Et merde, on me jette du pop corn. Je savais que j'aurais du attendre avant de venir le voir... J'espère qu'ils vont arrêter après et regarder en silence.


Où sont les toilettes!

Wah, putain, le film de fou! Dès le début, le président se fait tuer, y'a une explosion là bas et une autre ici! La caméra arrête pas de bouger partout! J'ai dit à mes potes que c'était réalisé par Michael J. Fox, ils ont tous rigolé. Un pote jette du pop-corn sur un minable qui s'est mis devant, c'est pas bien de faire ça, mais bon... Ils ont encore plus rigolé quand j'ai dit que ça y était, Jack n'était plus sur l'île. On s'est mis sur le côté, c'est dommage, les gens peuvent pas nous entendre. A part ce bouffon qu'a jouer le chaud avec moi... Ahah, y'a un autre mec qui s'y met à vanner le film. La meilleure que j'ai faite, c'est quand on voit le président se faire tirer dessus pour la 5ème fois et que j'ai crié « Wow, j'l'avais pas vu venir celle là! ». Les cinés devraient me payer quand je vais voir un film. Surtout que celui là devient un peu pourri à force... Hihi, le mec défonce sa caisse et il s'en va tranquille. « Il est VIVANT! ». Yeah, mes potes rigolent encore. Ah, ça y'est il va sauver le Président. Je vais tuer les dialogues. « Oh, Dennis, tu m'as sauvé! ». « Oui, c'est parce que je vous aime monsieur. ». Tout le monde rigole, c'est bon, j'suis trop fort.


Eh les mecs, Superman fait caca!

Bon, je suis venu voir ça avec mon mec. J'ai appris une chose. La prochaine fois, s'il y'a une prochaine fois, c'est moi qui choisirai le film. C'est quoi ce film de cons franchement? Ils tuent le Président et font exploser le truc, on a compris, merci, pas la peine de nous le remontrer 4 fois. En plus, ça donne mal au crane. Le gitan qui s'est assis devant, tout seul, comme un gros loser, il a du regretter. Et l'autre là, il rêve s'il croit que je vais le laisser me toucher alors que je me fais chier grave là. Allez dégage ta main. En plus, il s'est affiché, à se prendre pour Vin Diesel, à dire aux mecs qui se foutent du film de la fermer... Et c'est quoi ce ringard qui trépigne aussi devant nous à chaque fois que les gens gueulent parce qu'il y'a encore un flashback, ils ont raison, ça fait chier à force... J'vais taper dans son siège, ça m'occupera. Non, mais franchement, le coup de la poursuite merdique qui n'en finit pas, avec le vieux là, Dennis Quaid, qui cartonne sa caisse contre un poteau, se fait écraser par un camion et ressort comme si de rien n'était pour aller tuer les autres types et sauver son Président adoré, vu que son autre amoureux l'a trahi. Obligé, il le laissait le toucher quand ils étaient seuls ou qu'ils regardaient Jack Bauer... Enfin terminé, y'a un hélicoptère en 3D dégueulasse, on sait pas pourquoi. C'était bien bien gay. On se tire vite. Eh, pas mal, ce mec qui cavale vers la sortie...


Han le crade, il s'essuie même pas! Han!

D'accord, une relecture de Rashomon à la sauce film d'action Hollywoodien. D'accord, admettons, même si Kurosawa a tout dit au niveau des points de vue croisés. Johnnie To ou Tsui Hark auraient fait mieux mais on va se contenter de ce Pete Travis. Les premiers points de vue font illusion, c'est aussi bien réalisé que du Tsui Hark, ça bouge partout, c'est chaotique, j'aime. Mais alors ce petit con sur le côté, il faut vraiment qu'il arrête... Forrest Whitaker, qui joue en fait Zapruder, est en train de courir, c'est plein de suspense, et lui vient de se lever et de crier « Cours Forrest, cours! », et toute sa cour ricane. Ils n'ont même pas du remarquer la petite erreur de montage, Whitaker est sensé courir derrière les agents des services secrets mais on ne l'a pas vu derrière eux la scène d'avant... Dommage. Je devrais aller dénoncer le gosse au vigile. Lui et le sauvage qui tape dans mon siège aussi. Oh, et ces idiots dans le public qui soupirent ou insultent l'écran à chaque nouveau flashback, comme s'ils ne savaient pas ce qu'ils étaient venus voir. Et allez, encore un à côté qui s'y met... On devrait vraiment faire un permis de cinéma. Empêcher d'entrer ces philistins qui croient qu'on paye pour entendre leurs commentaires. Le film est fini. C'était vraiment bien. Il faut que je le dise aux potes sur le forum d'Allociné. En partant, je vais jeter un regard qui tue à celui qui tape dans mon siège... Ah mince, déjà parti...


Mais si, regarde, il cherche du papier là.

Putain, c'est quoi ce film de merde. Les flashbacks toutes les dix minutes. Pour nous remontrer la même chose en plus. LE film pour les abrutis ça. C'est lourd putain. Ils nous prennent pour des cons là. A sortir des musiques dramatiques pour rien. Et Forrest Whitaker, obsédé par la gosse là, c'est un pédophile ou quoi? Il veut l'emmener dans sa camionnette de violeur et lui montrer des trucs ou quoi? En plus, il fait peur, j'ai l'impression qu'il me regarde de son oeil gauche mais qu'il arrive à surveiller la petite avec le droit. Flippant. Et allez encore un flashback. Bon allez, je fais comme le mec sur le côté, je me lâche. « Vous allez voir, il est midi! ». Personne rigole. J'aurais du venir avec des potes. Et c'est quoi ce vieux con qu'essaye de me jeter un regard de nerveux là? Oh putain, les cons, ils nous ont sorti un ninja... Qu'est ce qu'elle foutait avec un flingue la femme de ménage? Ah, c'était un agent aussi... Trop c'est trop à force. Allez, encore un flashback. « Quelqu'un peut réparer la putain de pendule? ». Ah, là les gens rigolent. Même le mec devant s'est retourné. Je fais partie des mecs cools. Wow, y'en a d'autres qui craquent... Un type vient juste de lâcher un gros « NON! » parce qu'il y'avait encore un flashback. Putain de merde, j'aurais encore bien perdu mon temps. Un Jour sans Fin avec soi-disant de l'action quoi.


Ils sont dégoûtés les autres tellement ça pue!

Je suis là avec ma copine. Cette fois, j'ai choisi le film. La dernière fois, elle m'a emmené voir une merde... J'ai rien compris et je me suis fait chier à fond. C'était plat. Il se passait rien. Ca durait deux heures et demie... There Will Be Blood. Merde. Elle est bonne mais ses goûts ciné, c'est pas ça. Là, c'est un vrai film. Y'a de l'action. Des acteurs connus. Et ça dure une heure vingt, à peine. Eh, pourquoi on revoit ce qu'on vient juste de voir? « Eh ta gueule! On a payé! ». Font chier les mecs à parler tout du long. Je comprends pas trop ce qu'il se passe en plus. On croit quelque chose et la scène d'après, en fait c'était pas ça. C'est trop fort. Mais un peu compliqué quand même. Même avec les flashes dans les flashes, j'arrive pas trop à suivre. J'espère qu'elle va aimer. J'espère qu'elle sera chaud ce soir. Ah, elle a repoussé ma main. Elle doit être trop à fond dans le film... Au moins, elle suit, j'vais pas m'afficher à lui demander de m'expliquer quand même.


Han le gros pédophile! C'est lui qu'a enlevé Maddie les mecs!

Angles d'Attaques. Matthew Fox, Dennis Quaid, Forrest Whitaker, Sigourney Weaver et William Hurt. Les chèques devaient être FAT! Le résultat? Une série B vraiment débile mais apparemment la comédie de l'année pour les ¾ du public. C'était ça ou les ch'tis, alors j'ai du gagner au change quand même. Mais dans le genre film débile qui essaye de se donner des airs de ce qu'il n'est pas, ça fait assez fort. Le coup de remonter à chaque fois à 11h59m58s, c'est bien lourd, ils ont bien raison de gueuler après l'écran tous... A chaque fois, faut qu'on se retape des trucs qu'on a déjà vus. Haha! Un con qu'a demandé si on pouvait réparer la pendule. Il a raison. Plus ça va et plus ça enchaîne les conneries en plus. Quand ça ne crée pas de faux suspenses à deux balles, c'est le robinet à incohérences qui s'ouvre. Les terroristes qui viennent de buter tout le monde mais qui foutent tout leur plan en l'air pour éviter d'écraser une petite fille. Fort. Dennis Quaid, c'est Superman. En plus, ils nous font croire un moment qu'il y'a vraiment un tireur à la fenêtre mais on découvre après que c'est télécommandé. Une grosse trahison jamais expliquée, on engage n'importe qui aux services secrets faut croire. On se foutrait pas un peu de notre gueule? Ils abusent. Les coïncidences sur la fin, ça devenait pire que Collision pour faire se retrouver tout le monde au même endroit. Terminé. J'aurais tout oublié demain. A part les conneries qu'a balancé le public sur le film. Est-ce que je me suis fait chier? Un peu. Est-ce que je le reverrais? Plutôt crever. Si je devais le noter? 5/10. Wow, l'hélico hideux en 3D, fallait le faire. Bon, je me tire avant qu'y'ait la queue pour la sortie. Les gens savent pas marcher on dirait... Eh, elle est hot celle là, mais son mec a une tête de con et vu la gueule qu'elle tire, c'est pas ce soir qu'il va s'amuser...

0 commentaires on "Angles de cassage"

Enregistrer un commentaire

Followers

 

J'<3 pas tout (sauf les teen-shows et Michael Bay) Copyright 2008 Shoppaholic Designed by Ipiet Templates Image by Tadpole's Notez