dimanche 27 novembre 2005

Domino


http://byfiles.storage.live.com/y1puzjUmO0GmTxgb28idmR7UCaap_oWWn56wkQvd0LAOFd4P8dsOU_QrZMN3pKaX6Tp

Voilà ma critique de Domino... ou presque une critique.
Des SPOILERS[ quand même, vous êtes prévenus.

http://msnbcmedia1.msn.com/j/msnbc/Components/Photos/051011/051011_domino_movie_hmed_7a.hmedium.jpg
Ahlàlà le film de taré enrobé par les sons de Xzibit, le générique génial! one shot gambler, two shot gambler nous présentant chaque personnage, un seul bémol, que ça tourne à l'histoire d'escroquerie classique à la "Tu crois m'avoir baisé mais en fait c'est moi qui t'ai baisé car jsuis pas la moitié d'un con et le vrai pognon il est pas là, là c de la monnaie de singe que t'as ahahah", mais c'est tellement bien fait qu'on en oublie le fond... Et les répliques à la con ("On arrivait pas à prononcer son nom alors on l'appellait le bouffeur de chats..."), les deux bouffons de Beverly Hills qui s'affichent plus qu'autre chose... Choco le nerveux qui défonce tout le monde... "Il lui a mis les doigts dans les yeux!" Christopher Walken, ahahahahaha, génial "On se croirait dans la nuit... des... morts-vivants!", Mickey Rourke on le voit pas beaucoup et en plus il a la voix de Bruce Willis... Alors Keira Knightley, même si c'est pas son badunkadunk[ dans la scène du lapdanceChoke Me, Spank Me, Pull My Hair / I don't want to love you, I just want to fuck you, c'est pas grave elle est quand même superbe dans son rôle et a de la street credibility pour une chasseuse de primes. Sinon Tony Scott, tel Michael Bay semble toujours privilégier le ressenti au compris dans les scènes d'action, comme si ces deux ex-Bruckheimer-iens étaient marqués à vie par cette école là, sauf que Scott lui va encore plus loin et ne se freine pas comme l'autre avec son île, et vivement le remake de Scott de The Warriors dans lequel il compte montrer des gangs de 300-400 personnes, quand on voit sa représentation de L.A et la tension dans la scène du gang, ça va être du bon Muthafucka... Quelques scènes bizarres/mystiques comme celle du précheur qui apparemment en sait beaucoup mais bon ça passe et puis c'est assez justifié vu qu'à ce moment là du film ils sont défoncés les personnages... Une multitude de sous-intrigues, étaient elles toutes utiles? Peut-être pas mais de toute manière elles apportent au délire généralisé qu'est le film. On pourra aussi regretter quelques escroqueries comme celle consistant à nous montrer des flashbacks sans en montrer la fin ce qui fait quon croit à quelque chose qui est faux/incomplet, mais bon quand on comprend que c'est ainsi que Domino a reçu cette information à l'époque, ça passe aussi... Et le coup de "l'histoire vraie ou presque" ils auraient pu sabstenir, ca se serait su si un casino avait explosé en plein Las Vegas etc... mais bon on va dire que la partie histoire vraie c'est 10% du film et le "ou presque" 90%...
Je m'appelle Domino Harvey et je suis chasseur de primes.
Je m'appelle Domino Harvey et je suis chasseur de primes.
Je m'appelle Domino Harvey et je suis chasseur de primes.

http://us.movies1.yimg.com/movies.yahoo.com/images/hv/photo/movie_pix/new_line_cinema/domino/keira_knightley/domino2.jpg
9/10

1 commentaires on "Domino"

Anonyme a dit…

rto bien ce film mon actrice est la (c'est pour ça)

Enregistrer un commentaire

Followers

 

J'<3 pas tout (sauf les teen-shows et Michael Bay) Copyright 2008 Shoppaholic Designed by Ipiet Templates Image by Tadpole's Notez